Présentation

Rémy Besson – Cordicîme

IMG_0372Attiré par les arbres depuis l’enfance, et le déplacement sur cordes en grandissant, j’ai obtenu le Certificat d’aptitude aux travaux sur cordes (CATSC) en 2005 à Die. Fort de 8 ans d’expérience sur cordes, j’ai ensuite souhaité m’orienter dans l’élagage de façon professionnelle. J’ai donc suivi 8 mois de formation afin de valider le Certificat de spécialisation « taille et soins aux arbres » en 2013, à la Bastide des Jourdans.

Une éthique …

elag-sévère

Respecter l’arbre, trouver le compromis entre ses besoins et les nôtres, transmettre une vision de son fonctionnement

Forêt d'arbres à Banon entretenus par un élagueur

Un savoir faire

Un arboriste grimpeur averti n’est pas seulement un acrobate avec une tronçonneuse à la ceinture. Il est formé au déplacement sur cordes, au maniement de ses outils de coupe, et il connaît le fonctionnement de cet organisme vivant…

Il doit savoir observer un arbre, pour sa propre sécurité, mais aussi pour établir un diagnostic de son état, afin d’adapter son intervention à la nature de son sujet.

La connaissance de nombreux principes de taille est également indispensable pour minimiser l’impact de chaque geste sur la santé de l’arbre.

Exemples de quelques principes de taille à appliquer :

  • Affûter ses outils pour assurer une coupe franche, nette, pour permettre une meilleure réalisation du bourrelet cicatriciel de l’arbre.
  • Désinfecter ses outils de coupe afin d’empêcher une contagion d’un arbre à l’autre (agents pathogènes divers…).
  • Prendre en considération l’état de l’arbre, sa vigueur, sa structure et son rythme, tailler de façon réfléchie et soignée, pour préserver un sujet vivant en bonne santé.
  • Respecter les angles de coupe, la logique de conduction de la sève, les saisons adéquates à chaque type de taille, etc…

Du sens dans les actions

Nos huiles de chaînes sont végétales, biodégradables,  afin d’éviter la pollution due aux projections et à la dispersion des huiles de chaînes minérales, dangereuses pour l’environnement.

Dans l’optique de rapprocher les hommes et les arbres, Cordicîme intervient en tant que co-formateur pour le Parc naturel régional du Verdon, lors de rencontres autour de la taille des arbres fruitiers.